Procédures de recrutement du personnel au Ministère de la Communauté française : on accélère !

Un nouveau protocole de collaboration entre le SELOR et le Ministère  de la Communauté française a été signé le 1er mars afin d’améliorer les services fournis par le SELOR à l’égard du Ministère et favoriser l’autonomie de gestion de celui-ci dans les procédures de recrutement du personnel.

Dans sa déclaration de politique communautaire, le Gouvernement de la Communauté française s’était en effet engagé, en 2014, à améliorer notamment les procédures de recrutement, de promotion et d’évaluation des agents. C’est dans cet objectif qu’il avait prévu de revoir les modalités de travail avec le SELOR, via la conclusion d’un nouveau protocole de collaboration et la « certification SELOR » d’agents au sein des administrations.

C’est aujourd’hui chose faite !

Ce protocole, signé par André Flahaut, Ministre du Budget, de la Fonction publique et de la Simplification administrative et par les responsables du SELOR et de l’Administration, vise, en particulier, à permettre au Ministère d’avoir une plus grande autonomie de gestion et d’accroître la professionnalisation des membres du personnel du Ministère chargés de l’exécution et du suivi de diverses procédures visées, dans le respect des règles en vigueur au SELOR.  

Ce document précise en particulier les délais de traitement maximaux attendus de la part du SELOR dans le cadre de l’organisation des concours de recrutement. Il fixe également les modalités selon lesquelles les sélections seront opérées (types d’épreuves, chronologies de celles-ci, les délais, etc). Les membres du personnel de la Direction Générale de la Fonction publique et des Ressources Humaines bénéficieront par ailleurs de formations gratuites dispensées par le SELOR, au terme desquelles ils seront certifiés avoir la maîtrise des différents processus tels que l’analyse et screening de CV, des entretiens, des descriptions de fonctions, etc.

Le Ministre André Flahaut se réjouit de cette avancée car « elle devrait permettre une accélération des procédures de recrutement. Elle garantira en outre un partage des réserves de recrutement entre la Communauté française et les autres niveaux de pouvoir ».

Il conclut en soulignant que ce nouveau protocole contient des aspects importants liés à l’égalité des chances et de la diversité. En effet, il explique que «ce protocole prévoit notamment la mise à disposition par le SELOR des aménagements nécessaires en vue de permettre l’accueil des personnes en situation de handicap aux épreuves organisées dans le cadre des entretiens complémentaires par la Communauté française ».